La semaine où le soldat Manning a été privé de son slip
à l'étranger

La semaine où le soldat Manning a été privé de son slip

L'humiliation inexpliquée de l'informateur présumé de Wikileaks

Réservé à nos abonné.e.s
La bataille du Wisconsin continue, FoxNews confond dans cette bataille la Californie et le Wisconsin, la télé a été coupée à Abidjan, le journal à grand tirage Bild n'a pas réussi à sauver le ministre copieur allemand, et le soldat Bradley Manning est désormais privé de son slip la nuit dans sa prison de Quantico (Virginie), jusqu'à l'appel collectif du matin (inclus). Manning est soupçonné d'être l'informateur principal de Wikileaks. Il encourt la prison à vie. Il est homosexuel. Selon certains témoignages, il aurait fait fuiter les documents vers Wikileaks pour se venger de l'homophobie de l'armée.

  • diMANCHE 27 février

70 000 à 100 000 manifestants à Madison, dans la capitale de l'état du Wiconsin samedi 26 février: le face à face syndicats contre Scott Walker, gouverneur républicain, commencé il y a deux semaines, continue.

 

Le rassemblement anti-Walker serait la plus importante manifestation qu'ait connu, la ville depuis la guerre du Vietnam selon la police. Mais si la loi limitant le pouvoir de négociation collective des syndicats, avec une participation de 12,6 % à leur assurance médicale ne passe pas, le gouverneur Walker menace de licencier 6 000 fonctionnaires d'état.

Les sénateurs démocrates dont la prés...

Il vous reste 98% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.