"La République est devenue compatible avec le FN" (Palheta / Hors-série)
Brève Vidéo

"La République est devenue compatible avec le FN" (Palheta / Hors-série)

Le Front national, compatible avec la République ? "Ce qui est certain, c’est que la République, elle, est devenue compatible avec le Front national", déplore Ugo Palheta. Invité cette semaine de notre site partenaire Hors-Série, l’auteur de "La possibilité d’un fascisme" (La Découverte, 2018) analyse le phénomène de dédiabolisation du Front national. 

Palheta constate comment dans le champ médiatique le parti d'extrême-droite a réussi au fil du temps à se défaire du qualificatif de "fasciste" au profit de celui de "populiste".  Pour le sociologue, pas de doute : "c’est une opération dont clairement le Front national a bénéficié : être diabolisé comme «fasciste» ou être diabolisé comme «populiste» ce n’est pas la même chose." A ce titre,  Palheta constate d’ailleurs que si Marine Le Pen n’hésite pas à attaquer en justice ceux qui la qualifient de "fasciste", "elle ne fait pas de procès quand on la qualifie de populiste". Le sociologue met en garde :  "il y a un enjeu politique à rétablir la proximité du Front national, non pas avec un «vague populisme», mais bien avec le fascisme." 

Et pour voir l'intégralité de l'émission, c'est ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.