La mystérieuse opération de blanchiment de Cahuzac par L'Obs
enquête

La mystérieuse opération de blanchiment de Cahuzac par L'Obs

Réservé à nos abonné.e.s
"D’après les Suisses, il semble que ce ne soit pas le cas". Cette phrase, extraite d'un article du Nouvel Obs, ressemble à un blanchiment en règle de Jérôme Cahuzac. Selon son auteure, la journaliste d'investigation du magazine Marie-France Etchegoin, les Suisses auraient répondu à la demande de l’administration française concernant le présumé compte UBS du ministre en des termes qui pousseraient à conclure qu’aucun compte n’a été fermé entre 2006 et 2010. Pourtant, moins de deux heures plus tard, une dépêche Reuters cite une source judiciaire qui estime que l’interprétation du Nouvel Obs est "inexacte". Informations floues, non sourcées, alambiquées, rien n'est clair dans ce nième rebondissement.

"INFO OBS. Le fisc français a pu vérifier si oui ou non, le ministre a fermé un compte à l'UBS en février 2010. D'après les Suisses, il semble que ce ne soit pas le cas". La formule à pincettes, signée Marie-France Etchegoin, journaliste d'investigation chevronnée du Nouvel Observateur, semble mettre à mal l'allégation d'un compte en Suisse détenu par le ministre du budget Jérôme Cahuzac, comme le soutient depuis des mois le site Mediapart. La journaliste croit savoir qu'aucun compte UBS n'a été fermé en 2010. Ni même entre 2006 et 2010 selon "d’autres recherches, apparemment tout aussi négatives." Telle s...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.