La grève des cheminots dans les JT : dépolitisation, mode d'emploi
article

La grève des cheminots dans les JT : dépolitisation, mode d'emploi

Overdose de micro-trottoirs d'usagers... ou de "clients"

Réservé à nos abonné.e.s
Pour le premier jour de grève à la SNCF, les journaux télévisés de France 2 et TF1 ont fait la part belle aux galères des usagers, laissant peu de place au point de vue des cheminots, ou à tout décryptage du mouvement social. Comment un sujet politique s'est transformé en sujet conso.

C'est une grève de cheminots, mais ces derniers sont les grands absents des JT du premier jour de grève ce mardi 3 avril. TF1 et France 2 ont préféré montrer un point de vue unique, celui des usagers. 

Jusqu'à l'overdose : sur les 24 minutes consacrées à la grève au 20 heures de TF1, 18 se focalisent ainsi sur le sort des usagers, que l'on appelle d'ailleurs chez TF1 plutôt des "clients", comme le martèle Gilles Bouleau. Et les grands moyens sont déployés : six reportages différents, deux duplex (tous les deux à Paris, l’un en gare de Lyon, l’autre à la gare Montparnasse), et une intervention en plateau d’une journaliste pour répondre à "la question du jour" : la "galère" évidemment. Déjà plus tôt dans la journée, le 13 heures...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.