Netflix : la fake news qui ne voulait pas mourir
article

Netflix : la fake news qui ne voulait pas mourir

Réservé à nos abonné.e.s
C'est la belle histoire d'un abonné Netflix qui, après avoir visionné plus de 188 épisodes de la série The Office en une semaine, aurait reçu un mail de la plateforme s'inquiétant de son état. La fausse information, démentie il y a un an, vient de resurgir dans "Le 1" puis sur France inter. Retour sur le double itinéraire d'une "fake news".

On croyait cette "fake news" définitivement démentie, mais voilà qu'elle refait surface. "Il y a quelques mois, la plateforme Netflix s'était inquiétée pour l'un de ses abonnés : en une semaine, ce dernier avait avalé 188 épisodes de la série comique The Office, soit dix heures par jour en moyenne collé devant l’écran. L'homme avait ensuite révélé se trouver en phase de dépression. Le cas est extrême, mais il vient rappeler à quel point les séries (…) ont envahi le quotidien. » Telle est l'attaque d'un article signé Julien Bisson, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le 1 qui consacre, cette semaine, un numéro entier aux séries.  "Pourquoi elles nous rendent accros ?"  interroge en Une le magazine, paru ce mercredi 6 février.&...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.