Kate / reine : canular d'une radio australienne
Brève Vidéo

Kate / reine : canular d'une radio australienne

Se faisant passer pour le reine Elisabeth et le prince Charles, un animateur et une animatrice d'une radio australienne ont appelé hier l'hôpital londonien où est hospitalisée Kate, l'épouse enceinte du prince William, pour demander de ses nouvelles.

"Tu seras la reine, moi le prince Charles, appelons ce numéro", dit Michael Christian à Mel Greig. Tous deux sont animateurs sur la radio australienne 2DayFM.

"Puis-je parler à Kate, ma petite-fille ?", demande l'animatrice en se faisant passer pour la reine. La standardiste transmet l'appel. C'est une infirmière qui décroche, répond : "Elle dort, elle est stable", puis évoque quelques détails médicaux. "Quel serait le bon moment pour que nous passions la voir ?", demandent les animateurs pendant qu'un troisième imite les aboiements du chien de la reine. On leur répond de passer après 9 h du matin, puis la conversation se termine.

L'hôpital Roi Edward VII, fondé en 1899, traite les membres de la famille royale et se trouve naturellement très embarrassé par cette affaire. Son porte-parole se dit "scandalisé" mais confirme l'appel et une brève conversation avec une infirmière, en ajoutant que les procédures de traitement des appels seraient désormais révisées.

La direction de la radio a présenté ses excuses, les deux animateurs disent avoir été surpris que leur appel soit accepté, ils pensaient qu'on allait leur raccrocher au nez à cause de leur accent, indique la BBC. De son côté, le régulateur des médias australiens, l'Australian Communications and Media Authority (ACMA), se dit prêt à ouvrir une enquête pour peu qu'il reçoive une plainte, ce qui n'est pas encore le cas.

Mise à jour, 19h13 :
La transcription de cette communication téléphonique loufoque est par là :
http://www.guardian.co.uk/uk/2012/dec/05/royal-baby-phone-hoax

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.