Juger les politiques ? "La causalité sera difficile à établir"
article

Juger les politiques ? "La causalité sera difficile à établir"

Retour sur le sang contaminé, avec la journaliste Laurence Lacour

Réservé à nos abonné.e.s
La journaliste et éditrice Laurence Lacour est l’une des expertes du scandale et des procès du sang contaminé, à propos desquels elle a écrit un livre qui fait toujours référence. Elle met en lumière les changements importants, tant sociétaux que médiatiques, ainsi que la différence de contexte entre la grande affaire de santé publique de la fin du XXe siècle et les procédures qui s’annoncent contre les lenteurs gouvernementales dans la pandémie de coronavirus.

Au sein du gouvernement, "la perspective de devoir rendre des comptes est présente dans les esprits depuis le départ", assure Le Monde le 25 mars à propos de la gestion française de la pandémie. Depuis, 28 recours ont été déposés selon Le Parisien devant la Cour de justice de la République, seule instance compétente pour juger des ministres pour des faits commis dans le cadre de leurs fonctions politiques. Ils émanent de particuliers ou de personnels soignants, expose Ouest-France, et portent pour certains sur "l’impréparation" face à la crise qui s’annonçait début mars. Mais les lenteurs à confiner la population, le maintien du premier tour des municipales ou le manque de masques aboutiront-ils à des condamnations une fois l’épidémie ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.