Jeff Bezos (Amazon) s'offre le Washington Post
enquête

Jeff Bezos (Amazon) s'offre le Washington Post

...pour 250 millions de dollars seulement

Réservé à nos abonné.e.s
La fin d'une ère pour le Washington Post. Le célébrissime quotidien américain, celui qui a fait tomber le président Richard Nixon en 1974 après le scandale du Watergate, vient d'être vendu à Jeff Bezos, 49 ans, patron et fondateur d'Amazon. Cette acquisition à titre personnel est une révolution pour les médias américains. Elle est un nouveau symptôme de la crise de la presse américaine, mais qui sera peut-être, aussi, une chance pour le Washington Post.

Un magnat de l’internet qui rachète un grand quotidien historique. Ça vous rappelle quelque chose ? Cette fois-ci, il ne s’agit pas de Xavier Niel, fondateur de Free et co-actionnaire du Monde, mais de Jeff Bezos, patron et fondateur d’Amazon qui met la main sur le Washington Post, le célèbre quotidien américain. Cette annonce a été faite, lundi soir, aux salariés du Post et constitue une petite révolution dans le monde médiatique américain. La home du Washington Post est d’ailleurs claire: "la fin d’une ère". Le quotidien papier, lui fait aujourd'hui sa Une et six pages sur l'évènement.

Et pour cause,...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.