Investigation à France Télévisions : reculade ou coup de com' de la direction ?
suivi

Investigation à France Télévisions : reculade ou coup de com' de la direction ?

Seuls 3 postes seraient supprimés selon la direction. Des journalistes contestent.

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que la direction menaçait jusque là de réduire drastiquement les effectifs des rédactions d'Envoyé Spécial et de Complément d'Enquête, France Télévisions a communiqué ce 28 novembre, indiquant dans une lettre aux salariés que 30 équivalents temps plein (ETP) seront supprimés en 2018, dont 3 pour les magazines d'infos. Une bonne nouvelle pour les journalistes d'Envoyé Spécial et Complément d'Enquête, qui depuis quelques jours se mobilisent contre leur direction ? Pas si sûr...
nouveau media

Le Monde, 28 novembre 2017

La lettre est signée Yannick Letranchant, directeur de l'information. Elle est adressée aux salariés de France Télévisions. Dans le grand plan de coupes budgétaires, prévu pour la rentrée 2018, 30 équivalents temps plein (ETP) seront supprimés en 2018 sur les 1340 postes du département information à France Télévisions, dont 3 ETP pour les magazines d'informationEnvoyé Spécial et Complément d'Enquête.

La veille, au terme d'une réunion entre la direction de l'information et les présentateurs des deux émissions, Elise Lucet et Thomas Sotto, les chiffres semblaient plus eff...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.