International : Sarkozy se lâche lors d'un déjeuner avec des historiens
enquête

International : Sarkozy se lâche lors d'un déjeuner avec des historiens

Plan com' ou excès de sincérité qui ne devait pas filtrer ?

Réservé à nos abonné.e.s
Poutine ? "Un fou qui ne pense qu’à faire pendre le président de la Géorgie". Moubarak ? "Un grand patriote, cultivé". La révolution égyptienne ? "Les manifestants de la place Tahrir, c’est le Café de Flore à Saint-Germain-des-Prés". Les Américains ? "Des gens qui chaussent du 62" et écrasent tout le monde. Ces propos peu diplomatiques sont signés... Nicolas Sarkozy. Mercredi 14 septembre, le locataire de l'Elysée déjeunait avec neuf historiens. Le Figaro et l'un des invités dans Libération ont rapporté les propos d'un Nicolas Sarkozy visiblement très en verve.



Les historiens ont-ils participé à un plan de com' biscornu de Sarkozy (l'échange de quelques propos élogieux de la part des convives, contre le risque d'incidents diplomatiques) ou ont-ils grillé le off en rapportant ces propos ? Tentative de décryptage d'une étrange opération médiatique.


Le déjeuner, organisé par le conseiller culturel de Nicolas Sarkozy, Camille Pascal, n'était pas inscrit à l'agenda officiel de Nicolas Sarkozy. Mercredi 14 septembre, neuf historiens ont été conviés à l'Elysée pour un déjeuner informel. Deux jours plus tard, Le Figaro (accès payant) a livré les noms des invit&e...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.