Ian Brossat : "CNews et Bardella font partie de la même équipe"
  • Presentation
    Robin Andraca
  • Réalisation
    Antoine Streiff
interview Vidéo

Ian Brossat : "CNews et Bardella font partie de la même équipe"

Réservé à nos abonné.e.s

C'est une séquence que l'on n'avait plus vue depuis des années : un homme de gauche qui ressort "gagnant" (du moins pas perdant) d'un plateau de CNews. Invité la semaine dernière de l'émission 100% politique, animée par Julien Pasquet, Ian Brossat, sénateur communiste de Paris, a énuméré plusieurs exemples d'aspirants députés du Rassemblement national, auteurs de propos haineux (Mediapart et Libé en ont recensé plusieurs dizaines). Puis condamné le fait que, sur l'antenne de Vincent Bolloré, jamais les candidats du Rassemblement National n'étaient questionnés sur ce sujet. Silence et gêne en face sur le plateau, applaudissements et montages à sa gloire sur les réseaux sociaux. 

Pourquoi est-il retourné sur CNews, après plusieurs années d'absence ? Dans quel état d'esprit ? Après Yvan Le Bolloc'h, qui s'était lui fait remarquer sur le plateau de LCI, Ian Brossat répond aux questions d'Arrêt sur images

Il raconte aussi les coulisses de CNews, où les équipes de Bardella, qui l'a précédé en plateau, et celles de la rédaction de CNews, semblaient en "fusion", comme il le dit. On s'interroge aussi sur l'hostilité à l'égard des personnalités politiques de gauche sur la plupart des plateaux depuis la dissolution, et même bien avant. Et revenons enfin sur une séquence où Raquel Garrido, au soir du premier tour de ces élections législatives anticipées, a hurlé sur Laure Lavalette, députée RN. Avec quel effet sur les gens qui regardent ? 

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Au "Figaro", marche forcée vers l'extrême droite

La rédaction du "Figaro" s'inquiète pour la ligne éditoriale du journal, qui "s'extrême-droitise" à bas bruit

Nicolas Conquer : ex-candidat LR-RN et invité chéri des télés sur Trump

Il est porte-parole du parti républicain en France, mais pas que

La petite musique de "l'élection volée" dans les médias Bolloré

"Quel sentiment va dominer chez les électeurs? Est-ce que c'est la colère, parce qu'ils ont le sentiment d'avoir été dupés ?"

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.