Hollywood Pentagone, liaisons dangereuses
article

Hollywood Pentagone, liaisons dangereuses

Comment l'Armée US "co-scénarise" les films de guerre

Réservé à nos abonné.e.s
Le rayonnement culturel d'Hollywood et l'armée américaine: deux piliers essentiels sur lesquels repose la puissance des États-Unis. D'un côté la plus grosse industrie cinématographique du monde, de l'autre l'arsenal militaire le plus puissant. Ces deux sphères entretiennent depuis toujours des rapports complexes. "Opération Hollywood", documentaire réalisé par le Chilien Emilio Pacull et le Français Maurice Ronai en 2004, retrace l'historique de cette collaboration et les "liens secrets" entre Hollywood et le Pentagone, montrant comment ce dernier favorise et encourage des films militaristes. Une autre manière d'observer la guerre en f@ce, sur écran géant.


Operation Hollywood

"Wings", "Le Jour le plus Long", "Les Bérets verts", "Top Gun", "Pearl Harbor", tous ces films aux énormes budgets ont rencontré un grand succès en salle et ont été salués par la critique. Autre point commun, moins connu: tous doivent leur réussite à l'armée américaine avec laquelle ils ont collaboré lors de leur tournage, puis de leur promotion. Cette association fructueuse entre Hollywood et le Pentagone, dans laquelle s'entremêlent échanges de bons procédés, propagande insidieuse et censure, est racontée en détail dans "Opération Hollywood", un documentaire de 2004 coproduit par Arte. L...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.