Comment filmer les prisonniers russes exhibés par l'Ukraine ?
article

Comment filmer les prisonniers russes exhibés par l'Ukraine ?

Les médias face aux Conventions de Genève

Réservé à nos abonné.e.s
Protégés par les Conventions de Genève, les prisonniers de guerre peuvent-ils être filmés ou photographiés par la presse ? Au respect des textes internationaux, la profession oppose le droit à l'information, mais use de procédés différents pour rapporter le sort des soldats russes capturés par l'Ukraine. De son côté, la télé publique ukrainienne diffuse des images non floutées de prisonniers, parfois alités et blessés.

Assis à une table, tous vêtus de treillis, sept hommes attendent les questions de la presse internationale. Ils sont tous présentés comme des soldats russes capturés par les forces ukrainiennes, qui résistent à une invasion depuis le 24 février 2022. Une mise en scène bien rodée, qui se répète depuis le début du conflit, tant l'Ukraine souhaite montrer à la population russe ce qui attend les soldats capturés sur son sol. En larmes, l'un des captifs maudit ses supérieurs. Un autre présente ses excuses aux Ukrainiens. 

Deux JT, deux approches

Ces images sont-elles légales ? Face à cette mise en scène, France 2 et TF1 ont adopté deux politiques radicalement différentes dans leurs éditions du 9 mars. D'un côté, Gilles Bouleau, à la présentat...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

TF1

Gamekult : Reworld achève le site 18 mois après son rachat

La petite rédaction reconstituée après l'acquisition désormais à l'abandon

Jean-François Achilli, une défense très médiatique

Chloé Morin (aidée par "Le Point") fait feu de tout bois contre "Le Monde", "Libé" et "Télérama"

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.