Comment filmer les prisonniers russes exhibés par l'Ukraine ?
article

Comment filmer les prisonniers russes exhibés par l'Ukraine ?

Les médias face aux Conventions de Genève

Réservé à nos abonné.e.s
Protégés par les Conventions de Genève, les prisonniers de guerre peuvent-ils être filmés ou photographiés par la presse ? Au respect des textes internationaux, la profession oppose le droit à l'information, mais use de procédés différents pour rapporter le sort des soldats russes capturés par l'Ukraine. De son côté, la télé publique ukrainienne diffuse des images non floutées de prisonniers, parfois alités et blessés.

Assis à une table, tous vêtus de treillis, sept hommes attendent les questions de la presse internationale. Ils sont tous présentés comme des soldats russes capturés par les forces ukrainiennes, qui résistent à une invasion depuis le 24 février 2022. Une mise en scène bien rodée, qui se répète depuis le début du conflit, tant l'Ukraine souhaite montrer à la population russe ce qui attend les soldats capturés sur son sol. En larmes, l'un des captifs maudit ses supérieurs. Un autre présente ses excuses aux Ukrainiens. 

Deux JT, deux approches

Ces images sont-elles légales ? Face à cette mise en scène, France 2 et TF1 ont adopté deux politiques radicalement différentes dans leurs éditions du 9 mars. D'un côté, Gilles Bouleau, à la présentat...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.