Guadeloupe : les manifestants préfèrent Canal 10 aux médias nationaux
article

Guadeloupe : les manifestants préfèrent Canal 10 aux médias nationaux

Retour sur une interview croisée entre "Quotidien" et Canal 10

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis la mi-novembre, manifestations, rassemblements, barrages et affrontements violents avec les forces de l'ordre se multiplient en Guadeloupe. Tandis que la mobilisation se poursuit partout malgré l'envoi de troupes du GIGN, les médias nationaux peinent à converser sereinement avec les manifestants. Tous sauf une chaîne locale : Canal 10, la "télé an nou" (notre télé) des Guadeloupéens.

Casque de moto vissé sur la tête et smartphone qui diffuse sa vidéo en direct, le journaliste Harold Luce est interloqué. "J'avais pas l'intention de répondre à l'interview à la base, je pense que vous l'avez bien compris, dit-il à l'équipe de Quotidien qui vient de lui tendre un micro. Je pense que ce n'est pas sur moi que les regards doivent être braqués en ce moment." Ce moment, c'est la vague de grève et de protestation qui secoue les Antilles, contre l'obligation vaccinale des soignants sur fond de crise économique et sociale bien plus profonde. Seul organe de presse apprécié de la mobilisation, la chaîne Canal 10 couvre les événements via la caméra et le bagoût de son journaliste Harold Luce, qui sillonne l'île et ses barrages en dire...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.