God Save The Queen !
Brève

God Save The Queen !

La reine Elizabeth II du Royaume-Uni fêtait hier ses quatre-vingt-huit ans. God Save The Queen! À cette occasion fut dévoilé par la presse grand-bretonne un énième portrait officiel, dû cette fois au talent de David Bailey :


La reine y sourit, d'un sourire que David Bailey a qualifié comme étant « empreint de bonté avec cependant une touche sardonique » (kind eyes with a mischievous glint).

La faute, probablement, à ces canines débordant sur la lèvre inférieure…

Ce dernier portrait en date fait suite à une pelletée d'officielles effigies, dont voici les plus connues. Commençons par celles qui ornent les billets de banque :

Une livre, portrait de Robert Austin, 1960

Cinq livres, portrait de Reynolds Stone, 1963

Vingt livres, portrait de Harry Ecclestone, 1970

Cinq livres, portrait de Harry Ecclestone, 1971

Cinq livres, portrait de Roger Withington, 1990


Passons maintenant à quelques bobines photographiées, plus une peinte. En 1952, la photographe Dorothy Wilding fit en noir et blanc toute une série de portraits…


… dont nombre d'entre eux seront rapidement colorés à la main par Beatrice Johnson. En voici trois :


Le 2 juin 1953, jour du couronnement d'Elizabeth II, Cecil Beaton fit plusieurs photographies dont celle-ci :


Le 2 avril 1975, le photographe Peter Grugeon réalisa au château de Windsor ce cliché destiné à devenir le portrait officiel des vingt-cinq ans de règne (fêtés en 1977) :


Lui aussi fut coloré à la main, pour des éditions de cartes postales :


C'est ce même portrait qui servit de base aux Queens Elizabeth qu'Andy Warhol sérigraphia en 1985 :

 
 

   

   

Et c'est encore ce portrait de Peter Grugeon qui fut utilisé par Jamie Reid pour concocter en 1977 la pochette du God Save The Queen des Sex Pistols :


En 2001, Lucian Freud peignit un tout petit portrait de la reine (23,5 x 15,2 cm)…

Photo de David Dawson


… qui fit sensation :


Le 28 mars 2007, c'est Annie Leibovitz qui s'y colla ; elle fit quatre photos de la reine à l'occasion de sa visite aux États-Unis :


Cette dernière étant la citation d'une photo prise par Cecil Beaton en 1968 :


Le 14 décembre 2011, ce fut au tour de John Swannell de réaliser une photographie officielle à l'occasion des soixante ans de règne, célébrés en 2012, de la reine Elizabeth II…


… et hier, enfin, parut cet immaculé portrait tout en canines de la reine grand-bretonne :


God Save The Queen!

L'occasion de lire ma chronique intitulée Le portrait et le paysage, où il est question de portraits officiels.

Partager cet article Commenter
Lilibeth, Netflix, et nous

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.