Gadin boursier : Drahi convainc les médias mais pas les marchés
article

Gadin boursier : Drahi convainc les médias mais pas les marchés

Soumier (BFMTV) : "SFR, l'homme malade des télécoms"

Réservé à nos abonné.e.s
Des résultats globalement salués par la presse, mais un gadin de 10% en bourse. Malgré quelques bons résultats financiers, le groupe Altice de Patrick Drahi a été lourdement sanctionné par les marchés. En cause notamment, les très mauvais résultats commerciaux de l'opérateur mobile SFR, acheté début 2014 par l'homme d'affaires franco-israélien et qui a perdu un million d'abonnés en un an.

De bons résultats… selon les agences de presse. "Les marges d’Altice et de Numericable-SFR progressent encore" titrait, tôt ce matin, Reuters. "Objectifs confirmés" et "poursuite du redressement" soulignait de son côté l’AFP concernant Numericable-SFR une heure plus tard. Bref, de bons résultats pour le groupe Altice de Patrick Drahi (également propriétaire entre autres de Libération, de L’Express et actionnaire de BFMTV ou RMC) à en croire la plupart des médias, qui reprenaient l'une ou l'autre des dépêches, étant donné la "nette progression de la rentabilité au troisième trimestre". Il faut dire que...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.