5
Commentaires

Gadin boursier : Drahi convainc les médias mais pas les marchés

Des résultats globalement salués par la presse, mais un gadin de 10% en bourse. Malgré quelques bons résultats financiers, le groupe Altice de Patrick Drahi a été lourdement sanctionné par les marchés. En cause notamment, les très mauvais résultats commerciaux de l'opérateur mobile SFR, acheté début 2014 par l'homme d'affaires franco-israélien et qui a perdu un million d'abonnés en un an.

Derniers commentaires

Petit article suisse sur M. Drahi : Dette, l'homme qui valait moins 48 milliards.
Le truc embêtant pour nous , il va faire péricliter ses boites , mettre les gens aux chômage, partir avec le pognon , faire d'autres magouille ailleurs , un Tapis en puissance ce type .
Le Canard Enchainé a publié il y a deux semaines un excellent article sur Drahi. L'article est illustré par un diagramme de la nébuleuse de sociétés qui constituent l'empire Drahi. C'est [large]ici[/large].

Ce diagramme a été concocté suite à un long travail de l’économiste Benoît Boussemar.

L'article explique entre autres que la complexité du montage rend sceptiques beaucoup d'observateurs sur la capacité de Drahi et des ses collaborateurs à contrôler l'ensemble. J'y vois personnellement beaucoup d'opportunités pour magouiller ... A noter que les sociétés situées tout en haut de l'organigramme sont évidemment situées dans des paradis fiscaux.

PatriceNoDRM
Bonjour,

Il faut ajouter que le taux de couverture 4G qu'atteint SFR est en grande partie dû à l'itinérance dont celle-ci bénéficie sur le réseau 4G de Bouygues Telecom, et qui lui permet de ne pas sombrer encore plus bas dans les classements ARCEP…

Bien cordialement,

Laurent
Peut-être que les engagements politiques de ce monsieur ne donnent pas envie à de jusque là paisibles clients SFR de le rester.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.