Fondation Louis Vuitton : quand LVMH s'offre des grandes plumes du "Monde"
enquête

Fondation Louis Vuitton : quand LVMH s'offre des grandes plumes du "Monde"

Un an plus tard, une mystérieuse interview (suisse) mise au pilon

Réservé à nos abonné.e.s
Une "chrysalide" qui attire des "stars mondiales", qui est "célébrée" dans plusieurs expos et dont la directrice est "admirée et respectée" ? Le cahier spécial Fondation Louis Vuitton, publié dans Le Monde du 18 octobre 2014, le week-end de l’inauguration du bâtiment, manquait déjà de nuances. Alors quand un an plus tard, le Canard enchaîné découvre une improbable interview d’un journaliste du Monde, qui affirme que le supplément était commandé et payé par LVMH, le palmipède s’interroge sur "l’indépendance de la presse". Mais n’espérez pas lire cette interview en achetant le journal étudiant suisse dans lequel elle est parue : il est depuis passé au pilon. Heureusement, @si en a déniché une copie. Alors publicité (cachée) ou pas ? Au Monde, on préfère parler de "partenariat"... rémunéré.

Accrochez-vous : une revue étudiante d’art suisse, citée dans le Canard enchaîné, à propos d’un supplément du Monde. Le Canard de cette semaine est revenu sur quatre pages, publiées le 18 octobre 2014, dans l’édition du week-end du Monde. Un "cahier spécial" culture entièrement consacré à la Fondation Louis Vuitton (dédiée au mécénat dans le domaine de l’art), le week-end de l’inauguration de son bâtiment dans le bois de Boulogne.

Vuitton

Quatre pages qui ressembleraient presque à du publirédactionnel tant dans la présentation (chaque page est siglée "Fondation Louis Vuitton"...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.