Fin de "House of Cards" : la bonne com' de Netflix
article

Fin de "House of Cards" : la bonne com' de Netflix

(et merci la presse)

Réservé à nos abonné.e.s
"Coïncidence" ou "sanction" ? Après l'annonce par Netflix de l'arrêt de la série House of Cards au terme de la sixième saison, les médias ont fait le lien avec les récentes accusations d'agression sexuelle à l'encontre de Kevin Spacey, personnage principal de la série. Mais contrairement à ce que laissent entendre les titres de beaucoup de sites d'info, la décision de la plateforme, rendue publique hier, date en réalité de plusieurs mois et n'est pas liée aux accusations contre Spacey.

La réaction-coup de com' n'aura pas tardé. La plateforme de streaming Netflix et la société de production Media Rights Capital ont confirmé ce lundi 30 octobre la fin de la série House of Cards, qu'ils co-produisent, après la saison 6 en cours de tournage. Une annonce qui intervient quelques heures seulement après les accusations portées par l'acteur américain Anthony Rapp contre Kevin Spacey, star de la série House of Cards, dans laquelle il interprète le personnage principal Frank Underwood. Rapp l'a accusé lundi 30 octobre de lui avoir fait des avances sexuelles poussées en 1986, alors que Rapp avait 14 ans.

Dans la foulée des propos...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.