"Fertility Day" en Italie : Des slogans qui ne passent pas
article

"Fertility Day" en Italie : Des slogans qui ne passent pas

La presse et les internautes critiquent la campagne pour la natalité

Réservé à nos abonné.e.s
"Bouge-toi, n'attends pas la cigogne." Voilà l'un des nombreux slogans proposés par la ministre de la Santé italienne Beatrice Lorenzin pour la campagne pro-natalité, qui doit se conclure le 22 septembre prochain par un "Fertility Day". Une campagne aujourd'hui très critiquée par la gauche laïque (et nettement moins par la droite et la presse catholique).



1,37 enfant par femme en moyenne en Italie en 2014. C'est ce constat préoccupant – le pays souffre d'une natalité négative – qui a poussé le gouvernement italien à lancer le 22 septembre prochain le premier "Fertility Day". Pour cela, le ministère de la Santé, par l'intermédiaire d'un site dédié, a publié un certain nombre d'affichettes. Elles sont destinées principalement aux jeunes pour leur donner "une pleine conscience de sa propre phase reproductive, qui n'est pas éternelle" (ainsi que l'expliquait la ministre de la Santé Beatrice Lorenzin à la Rai, la radio-télévision italienne publique). Des affiches qui...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Victoire du "non" en Italie : le Mouvement 5 Etoiles jubile...

... et les médias traditionnels s'inquiètent

Coronavirus : la presse italienne tacle les fugueurs

Haro sur ceux qui tentent de quitter les régions confinées

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.