Victoire du "non" en Italie : le Mouvement 5 Etoiles jubile...
article

Victoire du "non" en Italie : le Mouvement 5 Etoiles jubile...

... et les médias traditionnels s'inquiètent

Réservé à nos abonné.e.s
Les partisans du Mouvement 5 Étoiles, en Italie, jubilent. Dimanche soir, le "non" au référendum sur la réforme constitutionnelle a gagné avec presque 60% des voix, et le premier ministre italien Matteo Renzi, qui défendait le "oui", a annoncé sa démission. Dès les premiers résultats du référendum, les soutiens du Mouvement 5 Étoiles, les "grillini", ont réclamé de nouvelles élections législatives. Cette joie s'oppose fortement au climat d'inquiétude qui règne dans les médias traditionnels italiens.

"Hourra!" : Beppe Grillo, fondateur du Mouvement 5 Étoiles en Italie, ne s'est pas embarrassé d'un long discours. Dimanche 4 décembre au soir, le référendum sur la réforme constitutionnelle a vu le "non", que Grillo défendait, gagner avec 59,11% des suffrages. Une "victoire de la démocratie" selon l'ancien humoriste qui a salué le résultat sur son blog et sur Facebook. Et les militants 5 Étoiles, les "grillini", après avoir mené une virulente campagne contre le premier ministre Matteo Renzi et son référendum, n'ont pas caché non plus leur joie.

Une jubilation qui peut se résumer en un seul mot : "Ciaone", qui vient de "cia...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.