Coronavirus en Italie : la presse de droite contre... l'immigration
article

Coronavirus en Italie : la presse de droite contre... l'immigration

Réservé à nos abonné.e.s
L'Italie s'est réveillée avec la peur du coronavirus. Avec plus de 200 contaminés ce 24 février, et déjà six morts, l'épidémie est désormais traitée comme une urgence nationale. Les médias, à l'unisson, titrent sur la crise. Et la presse de droite en profite pour mettre en cause... la politique d'immigration.

Pas une première page qui n'en parle pas. Ce lundi 24 février, le coronavirus s'étale sur toutes les Unes de la presse italienne. Du 22 au 24 février, le nombre de cas contaminés confirmés a explosé, passant d'une quinzaine à plus de deux cents. Ce 24 février, les autorités dénombraient six décès. Une dizaine de villes dans le nord du pays, en Lombardie et en Vénétie, ont été mises en quarantaine, et l'évolution de la situation est suivie heure par heure sur les multiples "live" des sites internet d'information (ici, ou encore là).

"Tout le nord otage du virus", titre ainsi l'un des principaux quotidiens du pays, La Stampa. A l'unisson, le Corriere della Sera évoque les "fermetures et blocages" dans le nord, et La Repubblica titre  :...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.