"Fake News" : historique et aléas de l'insulte à la mode
article

"Fake News" : historique et aléas de l'insulte à la mode

Trump et le FN retournent l'accusation contre les médias

Réservé à nos abonné.e.s
"Fake News" partout, tout le temps. Utilisée en 2016 pour désigner ces faux sites d'infos qui publiaient des intox sur l'élection américaine, l'expression est désormais reprise en 2017 par Donald Trump et Marine Le Pen pour attaquer les médias qui les critiquent. Pourtant, dans un passé pas si lointain, le terme n'était pas du tout connoté politiquement.



"L'essentiel des programmes des principaux candidats". Dimanche 19 février, sur son compte Twitter, l'AFP publie une infographie reprenant les grandes lignes du programme de cinq candidats à l'élection présidentielle, dont Marine Le Pen. Le lendemain, le numéro 2 du FN, Florian Philippot, réplique sur Twitter en citant l'infographie de l'AFP, et en ajoutant le message suivant (alors que les cinq propositions listées par l'AFP figurent bien noir sur blanc dans le programme de la candidate) : "Sinon, pour savoir vraiment ce que nous proposons : marine2017.fr rubrique Projet. Directement à la source. Plus fiable que les Fake news".

Ce n'est pas la première fois qu'un dirigeant fr...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.