Et l'équipe de Trump inventa la "réalité alternative"
article

Et l'équipe de Trump inventa la "réalité alternative"

Guerre d'images après l'investiture du président américain

Réservé à nos abonné.e.s
A peine intronisé, et déjà une polémique. Depuis deux jours, Trump et ses équipes soutiennent que le nouveau président a rassemblé davantage de gens qu'Obama en 2009, pour son discours d'investiture, alors que les images semblent dire le contraire. Interrogé à ce sujet, l'une de ses attachées de presse préfère parler de "faits alternatifs".



On savait les relations tendues entre Trump et les médias : elles ne se sont pas réchauffées depuis que le candidat républicain est devenu président des Etats-Unis. De passage au siège de la CIA samedi 21 janvier, au lendemain de son investiture, Trump a qualifié les journalistes d'"êtres humains les plus malhonnêtes de la terre". Dans son viseur : les médias qui, la veille, avaient osé dire ou écrire que la foule était plus importante pour l'investiture d'Obama en 2009, que pour la sienne en 2017.

Comment les journalistes s'y sont-ils pris pour comparer ces deux foules, à huit ans d'intervalle, alors que les autorités de Washington ont p...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.