Emission Politique : la "filloniste cachée" soutient Fillon (et attaque France 2)
Brève Vidéo

Emission Politique : la "filloniste cachée" soutient Fillon (et attaque France 2)

Si elle a menti, c'est la faute de Rissouli. C'est en substance ce qu'affirme Barbara Lefebvre, la professeur d'histoire-géographie invitée de l'Emission Politique du 6 avril avec Emmanuel Macron, qui s'était révélée être... un soutien actif de François Fillon, intervenant pour expliquer son programme sur la famille et l'éducation. Pourtant, interrogée à ce sujet par Karim Rissouli et Léa Salamé sur le plateau de l'Emission Politique, elle avait nié. "Vous n'êtes pas soutien de François Fillon?" "Pas que je sache."

Il apparaît qu'elle en savait un peu quelque chose. Dans une tribune publiée sur le Figarovox, le 10 avril, elle a répondu au "déferlement de critiques sur les réseaux sociaux, qui fait suite à son passage dans l'Emission politique"... et confirmé être un soutien actif de François Fillon.

Elle estime néanmoins ne pas avoir menti sur ce soutien lors de la préparation de l'émission, dans la mesure où Rissouli ne lui aurait pas posé la question. "Je n'ai pas menti à Karim Rissouli. Il raconte dans la presse que la rédaction a «longuement discuté avec moi»: je ne crois pas avoir passé plus de dix minutes avec la journaliste, charmante au demeurant, qui m'a appelée pour m'inviter et quinze avec Karim Rissouli la veille de l'émission. Longuement ne me paraît donc pas le terme approprié. Seul Karim Rissouli m'a interrogée sur mes positions politiques par cette unique question «êtes-vous encartée?». Je ne le suis pas. Il ne m'a rien demandé d'autre. Profilage politique express. Depuis le buzz de «la filloniste cachée», il explique que, comme toujours avec ce type d'invités, France 2 mène des investigations sur Internet. Ils ont vérifié mon compte Facebook et twitter, tout était normal, clean. Hélas, je n'ai ni page Facebook ni compte Twitter !"

L'occasion de relire notre compte-rendu du billet de Télérama, sur les nombreuses "omissions" dans la présentation des témoins non relevées par le CSA, et notre article sur l'éviction de Nadine Hourmant de Dialogues Citoyens (France 2).

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.