BFMTV oublie de mentionner l’engagement politique de ses témoins
article

BFMTV oublie de mentionner l’engagement politique de ses témoins

Réservé à nos abonné.e.s
Le même jour, la chaîne d'information en continu a donné la parole à deux citoyens pour évoquer la réforme des retraites… deux citoyens pas tout à fait "lambda", dont le positionnement politique et militant n'a pas été précisé. Ils avaient pourtant adhéré à LREM pour l'un, et soutenu un candidat appuyé par LREM pour l'autre.

Mardi 10 janvier 2023, BFMTV, journée spéciale réforme des retraites. La chaîne donne la parole à des personnalités politiques et à des "citoyens lambda". Antoine Nori et Yann Eveilleau sont ainsi respectivement présentés comme gérant d'une boutique de vêtements, et comme consultant en communication ainsi qu'auto-entrepreneur. À l'antenne dans son magasin de Toulouse, Nori se dit "pas opposé à ce projet" mais "pas non plus complètement pour". Puis enchaîne en affirmant que "si on veut une indépendance économique et tout, il va falloir être au diapason de tout le monde" en reculant l'âge de départ à la retraite. En visio, "Yann" préfère "économiser de son côté" et estime donc que la réforme des retraites "ne touche pas beaucoup une part de l...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Nupes : radiographie d'une panique éditoriale

"Le soleil bolivarien sur une piscine municipale envahie de burkinis" ("Le Figaro")

Retraites : Macron ne "reculera" pas… mais c'est "off" bien entendu

Les journalistes distillent ses propos sans obliger le président de la République à les assumer publiquement

"Marianne" tire (encore) sur "Reporterre" et "Mediapart"

Accusés de complaisance envers deux sociologues trop "militants"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.