"Drôle" "chaleureux" "chouette" : à Delarue, la télé reconnaissante
article

"Drôle" "chaleureux" "chouette" : à Delarue, la télé reconnaissante

Réservé à nos abonné.e.s
Séquence hommage. L'animateur-producteur Jean-Luc Delarue est mort jeudi 23 août à l'Hôpital américain de Paris, d'un cancer de l'estomac. L'information, d'abord donnée par le paparazzi Jean-Claude Elfassi sur twitter, puis reprise par le blog de Morandini, a été confirmée par un urgent de l'AFP une heure plus tard. Une prudence liée à la fausse annonce de sa mort sur twitter le 22 juillet 2012. Et dès la mi-journée, réactions et hommages se sont succédé dans les JT.



L'animateur et producteur de France 2, passé notamment par Canal+, a connu une fin de carrière difficile marquée par plusieurs dérapages. En février 2007, il avait provoqué un incident dans un avion Air France après une consommation abusive d'alcool et de médicaments. En février 2009, au lendemain de la cérémonie des Golden Globes diffusée en direct, il avait dû s'excuser pour sa blague maladroite sur les "globes" de la productrice Yamina Benguigui. Depuis, la presse, et notamment Le Parisien, n'avait de cesse d'évoquer "la chute" de l'animateur et de sa maison de production. Et si l'animateur n'hésitait pas à attaquer la presse po...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.