Ruquier, Barma, et les "patates" de France TV
article

Ruquier, Barma, et les "patates" de France TV

Réservé à nos abonné.e.s
Comme chaque été ou presque, le grand ballet des émissions de télévision donne lieu à un psychodrame, cette fois-ci entre l’animateur Laurent Ruquier et sa productrice historique Catherine Barma. Avec pour toile de fond le magot du service public audiovisuel, que se disputent les producteurs privés depuis 25 ans.

"On a gagné tellement d’argent avec Laurent, qu’au moment où j’en perds je trouve normal qu’il en perde avec moi", aurait résumé Catherine Barma à ses proches, à propos de son offensive médiatico-juridique, d'après Le Monde, après l'annonce unilatérale par l'animateur Laurent Ruquier de la fin d'On n'est pas couché, émission qu'elle produisait depuis près de 15 ans avec lui (qui dément son statut de coproducteur). La phrase est passée inaperçue dans cette chronique détaillée de l'acrimonie entre l'ex-productrice incontournable des samedis soirs de France 2 et son dernier animateur-vedette. Elle semble pourtant parfaitement révélatrice des marges importantes engrangées par les producteurs privés travaillant avec France Télévisions à travers ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.