Dopage : la clé USB qui fait trembler le monde de l'athlétisme
article

Dopage : la clé USB qui fait trembler le monde de l'athlétisme

Qui est Hajo Seppelt, le "Monsieur Propre" du journalisme allemand ?

Réservé à nos abonné.e.s
Une enveloppe, une clé USB, une liste, et voilà la Fédération internationale d'athlétisme qui vacille, à trois semaines des débuts des championnats du monde, à Pékin. C'est un documentaire, diffusé ce week-end sur la chaîne publique allemande ARD, qui l'affirme : un tiers des médaillés entre 2001 et 2012 dans les épreuves de demi-fond et de fond ont probablement eu recours au dopage sanguin.

Les fichiers à l'origine du scandale (extrait du documentaire de l'ARD)

Et si on revisitait le palmarès de ces dix dernières années en athlétisme ? C'est la proposition de ce documentaire, diffusé ce week-end sur l'ARD, en collaboration avec l'hebdomadaire britannique Sunday Times. A l'origine de ce documentaire de 55 minutes, une liste de 12 359 tests sanguins pratiqués sur plus de 500 athlètes pendant onze ans entre les championnats du monde d'athlétisme d'Edmonton en 2001 et les Jeux olympiques de Londres en 2012.

Une liste soumise à l'expertise de deux chercheurs australiens, spécialistes de la lutte antidopage, dont les conclusions sont claires : parmi l'ens...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.