Des témoignages de chômeurs déclenchent une enquête préliminaire contre Leclerc
article

Des témoignages de chômeurs déclenchent une enquête préliminaire contre Leclerc

Arnaque à la formation, au détriment de Pôle Emploi ?

Réservé à nos abonné.e.s
L’esclavage moderne, vous connaissez ? C’est ce qu’ont vécu des chômeurs recrutés par un magasin Leclerc de la région parisienne qui, au terme de leur formation financée par Pôle emploi, ont été congédiés, voyant la promesse de CDI s’envoler. Ces chômeurs ont porté plainte, et une enquête préliminaire vient d’être ouverte par le parquet d’Evry comme le racontent, dans une enquête fouillée, deux journalistes du Monde. Leur mésaventure avait initialement été racontée sur le site Rue 89 suite au premier témoignage d’un autre chômeur. Mieux : Le Monde a découvert que certains centres chargés des formations des chômeurs sont liés à Leclerc.

Tout a commencé par des témoignages – concordants – dans la presse en ligne : en février dernier, sur le site Rue 89, Ouarda, Elodie, Jessica ou encore Nora (un pseudo) racontent leur sentiment d’avoir été utilisées puis jetées suite à leur stage dans un tout nouveau centre Leclerc situé à Fleury-Mérogis (Essonne). L’offre était pourtant alléchante : après une formation financée par Pôle emploi, ces chômeuses devaient signer un CDI, sauf en cas de faute grave. Mais quelques jours après l’ouverture du magasin, elles ont été congédiées pour des raisons qu’el...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

LOL : enquêtes et contre-enquête sur le cas Doucet

Bavure journalistique ou symbole des dysfonctionnements aux Inrocks ?

Secret des sources : la police convoque "StreetPress"

Un article sur un policier-dealer crispe la brigade des stup'

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.