Derrière l'arrestation de deux journalistes d'Arte, la guerre oubliée des Papous
article

Derrière l'arrestation de deux journalistes d'Arte, la guerre oubliée des Papous

Un conflit post-colonial qui dure depuis plus de quarante ans

Réservé à nos abonné.e.s
Les Papous sont en guerre. L'arrestation de deux journalistes français, venus tourner un reportage pour le compte d'Arte, rappelle que depuis plus de quarante ans, un conflit se déroule en Papouasie. Une guérilla post-coloniale largement ignorée des grands médias. Depuis les années 1960, des Papous se battent pour l'indépendance de cette ancienne colonie néerlandaise, rattachée à l'Indonésie en 1969. Régulièrement, les ONG dénoncent les exactions de l'armée indonésienne contre les Papous. Mais les costumes folkloriques passionnent plus qu'un conflit armé sans fin.



Thomas Dandois, 40 ans, et Valentine Bourrat, 29 ans. Ce sont les noms des deux journalistes français arrêtés en Indonésie jeudi 7 août. Ils étaient venus tourner un reportage, pour le compte de la chaîne Arte, sur les "rebelles séparatistes" de Papouasie. Dandois était avec trois d'entre eux lorsqu'il a été arrêté dans la ville de Wamena. Selon la version des autorités indonésiennes, citée par l'AFP, "les journalistes étaient entrés en Indonésie avec un visa touristique et travaillaient donc illégalement". Un porte-parole de la police ajoute que les journalistes étaient soupçonnés de p...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.