Déductions fiscales : Rugy blanchi par le magazine capital
article

Déductions fiscales : Rugy blanchi par le magazine capital

Réservé à nos abonné.e.s
Contrairement à ce qu'affirmait Mediapart, François de Rugy n'aurait pas profité d'un abattement fiscal sur ses cotisations à Europe Ecologie-Les Verts payées avec ses frais de représentation de député. Après l'article du Canard enchaîné révélant que l'ancien ministre avait remboursé ces sommes avec son compte personnel, le magazine Capital, citant les avis d'imposition de Rugy, apporte de nouveaux éléments.

François de Rugy n'aurait finalement pas utilisé son enveloppe de frais de mandat de député pour faire baisser son impôt sur le revenu. C'est le magazine Capital qui publie vendredi 2 août l'information. Mediapart affirmait, le 16 juillet, que l'ex-député Europe Ecologie-Les Verts avait, en 2013 et en 2014, payé des cotisations à son parti politique grâce à son IRFM (Indemnité représentative de frais de mandat), une pratique alors jugée déontologiquement non recommandée par la déontologue de l'Assemblée nationale. Mais aussi que "François de Rugy a déduit ces versements du calcul de son impôt sur le revenu 2015, ce qui interroge sur le plan fiscal, l’IRFM étant défiscalisée". C'est l'affaire de ses payements de coti...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.