Décroissance (2) : où sont les experts ?
article

Décroissance (2) : où sont les experts ?

Divisés, pas "sexy" : les penseurs du mouvement sont peu visibles

Réservé à nos abonné.e.s
Pourquoi les intellectuels ou les politiques ne sont-ils jamais sollicités par les médias pour parler de décroissance? Dans un premier article, nous expliquons que les caméras sont nettement plus intéressées par les pratiquants de la décroissance, leurs yourtes et leurs toilettes sèches, que par une réflexion de fond sur la décroissance. Mais cette explication n'est pas la seule. Si politiques et penseurs sont peu audibles dans ce débat, c'est aussi parce qu'ils sont très divisés, et peu enclins à se mettre d'accord sur une question élémentaire: la décroissance, qu'est-ce que c'est ?

Idéalement, tout reportage télé, tout article consacré aux objecteurs de croissance et autres écolos radicaux devrait s'arrêter un instant sur le cadre théorique des pratiques si folkloriques qu'il est en train de décrire. Pourquoi décider de réduire drastiquement sa consommation d'électricité ? Pourquoi opter pour le compost chez soi ? Et même, pourquoi rejeter la croissance économique à tout prix ?

Mais ces moments où théorie et image télé se marient harmonieusement restent de très rares exceptions dans les médias généralistes.

Heureusement, pour parler de façon si...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.