"Le Monde" : une fondation pour sauver l'indépendance ?
article

"Le Monde" : une fondation pour sauver l'indépendance ?

Questions à l'économiste Julia Cagé

Réservé à nos abonné.e.s
Spécialiste de l'économie des médias et du financement de la démocratie, la chercheuse Julia Cagé a pris une place déterminante dans la réflexion sur l'actionnariat et l'indépendance des médias en France. Elle explique à ASI pourquoi une fondation peut être la bonne idée pour le "Monde".

[Mise à jour. Les actionnaires majoritaires du groupe Le Monde, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, ont signé lundi 23 septembre un "droit d’agrément" qui renforce l’indépendance éditoriale du groupe Le Monde (soit Le Monde, Courrier international, La Vie et Télérama).Ce droit d’agrément permet au "pôle d’indépendance", qui représente les journalistes, les salariés et les lecteurs et détient 25 % du groupe de presse, d'exercer un droit de regard sur l’arrivée d’un nouvel actionnaire. Le conflit faisait suite à l'arrivée de l'industriel tchèque Daniel Kretinsky dans l'actionnariat du quotidien en octobre 2018.]

ASI : - La crise actionnariale au Mondeest pleine de rebondissements. Xaviel Niel a proposé à Mathieu Pigasse de racheter ave...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.