Crédit Mutuel : la direction de Canal+ revendique (enfin) la censure
Brève

Crédit Mutuel : la direction de Canal+ revendique (enfin) la censure

La censure est revendiquée et assumée.

Selon des documents issus du comité d'entreprise de Canal+, obtenus par Mediapart, la direction de Canal+ a reconnu la censure du documentaire sur les soupçons d'évasion fiscale pratiquée par le Crédit mutuel, banque partenaire de Bolloré (@si vous en parlait ici).

Bolloré

L'aveu s'est fait en trois temps. Le 25 août, lors d'un CE, un syndicaliste a évoqué cette censure : "La censure dénoncée dans la presse du documentaire […] sur le Crédit Mutuel et la fraude fiscale organisée vers sa filiale suisse n’a jamais été démentie par la direction. D’autres enquêtes sont-elles actuellement bloquées à l’initiative de Vincent Bolloré […] ?" "Cette question polémique n’appelle pas de réponse", lui répond dans un premier temps la direction. Mais quelques jours plus tard, un (autre ?) syndicaliste pose de nouveau la question lors d'un CE extraordinaire en présence de Bolloré. "Dans sa réponse, Bolloré est droit dans ses charentaises et assume : “On ne tue pas ses amis”, m’a-t-il répondu", explique Francis Kandel, le syndicaliste CGT interrogé par Mediapart. Mais pas de trace écrite, pour l'instant, de cette réponse.

C'est au troisième acte que survient enfin l'aveu écrit : le 16 septembre. Lors d'une nouvelle réunion et une nouvelle relance de Kandel sur le sujet, la direction de Canal+ confirme la censure : "La direction tient avant tout à défendre les intérêts du groupe Canal+ et estime qu’il est donc préférable d’éviter certaines attaques frontales ou polémiques à l’encontre de partenaires contractuels ou futurs", peut-on lire dans le compte-rendu du CE. Partenaires contractuels et futurs ? Autant dire qu'avec une telle formulation, l'investigation paraît bien menacée sur Canal+.

L'occasion de revoir notre émission : "Bolloré : le journalisme d'investigation télé, ses méthodes, ses limites"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.