Coureurs flashés à 30 km/h : trop beau pour être vérifié
article

Coureurs flashés à 30 km/h : trop beau pour être vérifié

Les coups de fil d'ASI ont contraint plusieurs médias à corriger leur article

Réservé à nos abonné.e.s
Dans le cadre d'une campagne de communication, des athlètes français ont été flashés à plus de 30 km/h par des radars automatiques parisiens. De nombreux médias s'en sont saisis. Sauf que l'information était fausse de bout en bout.

Toute la semaine, l'information a fait les délices des rubriques "sport" et "insolite" de très nombreux médias français : suite à l'abaissement à 30 km/h de 98 % des rues parisiennes, des coureurs, parmi les meilleurs athlètes français, se sont amusés à déclencher des radars automatiques parisiens ! Au départ de cette "info" figure une publication Instagram doublée d'une vidéo YouTubePuis un communiqué de presse mensonger d'une des plus grosses agences publicitaires de Paris, BETC, se félicitant d'une campagne d'affichage de photos (en fait, la sienne) prétendument issues de radars dans Paris, destinées à promouvoir un magasin de running nommé Distance. 

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Classement des pires patrons : "Capital" épargne Bolloré

Vincent Bolloré a racheté le groupe Prisma auquel appartient le mensuel économique

Zemouri et le "Point" à nouveau condamnés en diffamation

L'actrice Sand Van Roy obtient une deuxième condamnation du "Point" dans le cadre de l'affaire Besson

Affaire "Le Point" : le passif du journaliste Aziz Zemouri

Le "Point" dépublie une enquête mettant en cause le couple de députés LFI Alexis Corbière et Raquel Garrido

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.