Copé/Fillon : les faux sondages portaient sur les sympathisants
Brève

Copé/Fillon : les faux sondages portaient sur les sympathisants

François Fillon aurait dû emporter la présidence de l'UMP. Les titres étaient unanimes, sondages à l'appui. Sauf que le résultat provisoire donne les deux candidats au coude à coude. Pourquoi ? Les sondeurs ont interrogé les sympathisants, et pas les militants.
nouveau media
nouveau media
Partager cet article Commenter
0 commentaire
Remonter en haut de fil
Commentaires

Copé/Fillon : les faux sondages portaient sur les sympathisants

François Fillon aurait dû emporter la présidence de l'UMP. Les titres étaient unanimes, sondages à l'appui. Sauf que le résultat provisoire donne les deux candidats au coude à coude. Pourquoi ? Les sondeurs ont interrogé les sympathisants, et pas les militants.

Il n'y a pas encore de commentaire

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.