Contre la "muselière" : l'univers hétéroclite des anti-masques
article

Contre la "muselière" : l'univers hétéroclite des anti-masques

Réservé à nos abonné.e.s
Sans atteindre le niveau de mobilisation de l'Allemagne et des Etats-Unis, des opposants au port du masque sont de plus en plus nombreux à se regrouper sur les réseaux sociaux, depuis cet été. Coup de projecteur sur un univers disparate, marqué par l'influence de nombreuses théories de la conspiration.

"Le masque, c’est un rituel des pédo-sataniques, vous savez ça ? Un acte de soumission, d’accord ?" Malaise sur l'écran. Dans une vidéo tournée lundi 24 août, relayée sur son compte Facebook, Eve Engerer, médecin généraliste officiant à Wangenbourg-Engenthal en Alsace, répond aux questions de deux journalistes présentés comme venant de BfmTV. Lesquels tentent, sur les 50 minutes de la vidéo tournée par les nombreux soutiens sur place de la médecin, de tenir l'interview : "donc on fait porter le masque aux gens pour les conditionner ?" "Mais vous avez bien conscience que de la part d’un médecin, c’est très étonnant d’entendre ce discours..."

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.