Comment TF1 a obtenu son autorisation d'émettre jusqu'en 2023
enquête

Comment TF1 a obtenu son autorisation d'émettre jusqu'en 2023

avec le soutien de la droite et la bienveillance de la gauche

Réservé à nos abonné.e.s
TF1 peut trembler face au CSA : son autorisation d'émettre pourrait être remise en cause... en 2023 ! Quelle menace ! On comprend mieux pourquoi TF1 contourne les règles du CSA en toute sérénité. Mais comment la chaîne a-t-elle réussi ce tour de force ? Lorsque la Une a été privatisée en 1987, l'opérateur n'avait reçu qu'une autorisation d'émettre pour dix ans. A l'issue de cette période, le Conseil supérieur de l'audiovisuel était censé organiser un nouvel appel à candidatures.
TF1 à la Une

Or, depuis 1987, le groupe TF1 a bénéficié d'une reconduction automatique de l'utilisation de sa fréquence, sans qu'il y ait eu aucun appel d'offres. Cette immunité, qui durera donc jusqu'en 2023, TF1 la doit à deux lois votées par la droite en 1994 et 2007. Et si la gauche a souvent protesté quand elle était dans l'opposition, elle n'a pas fait preuve d'une très grande détermination pour mettre fin à cette situation une fois revenue au pouvoir, le gouvernement Jospin refusant de déclarer les hostilités à TF1 malgré la pugnacité du député socialiste, Arnaud Montebourg.

Deuxième volet de notre...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.