Comment la prod de Koh-Lanta tente de contourner le secret des sources
enquête

Comment la prod de Koh-Lanta tente de contourner le secret des sources

@si demande l'annulation de la procédure

Réservé à nos abonné.e.s
La chasse aux sources est ouverte ! Un an après la mort d'un candidat de téléréalité et le suicide du médecin de l'émission Koh-Lanta, l'instruction d'une plainte en diffamation contre X, déposée par Adventure Line Productions, et qui vise un article d'@rrêt sur images, s'accélère. Dans le cadre de cette enquête, la justice a cherché à identifier l'auteur d'un mail censé être la source d'@si. Au mépris du secret des sources des journalistes ? C'est ce que l'avocat d'@si plaidera vendredi 4 avril en demandant l'annulation de la procédure. Car en déposant plainte en citant deux textes - un article et un mail anonyme - ALP cherche à contourner le secret des sources des journalistes. Objectif ? Identifier le ou les membres de la production qui ont dénoncé des manquements dans la prise en charge du candidat.



On se serait bien passé de cette nouvelle épreuve de Koh-Lanta : la chasse aux sources. Le 29 mars 2013, deux jours après la publication de notre article sur les circonstances troubles de la mort d'un candidat de l'émission, son producteur, Adventure Line Productions (ALP), a déposé plainte en diffamation contre X, avec constitution de partie civile. A l'époque, ALP avait publié un communiqué pour dénoncer une "accusation anonyme, mensongère et odieuse, relayée par différents médias"... sans préciser quel support était concerné par cette plainte. Cette discrétion était justifiée pour les besoins du ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.