CIA : Sarcasmes après le revirement de la sénatrice Feinstein
Brève Vidéo

CIA : Sarcasmes après le revirement de la sénatrice Feinstein

Dianne Feinstein,

la sénatrice démocrate qui dénonce aujourd'hui la CIA, et la torture qu'elle a pratiquée ente 2002 et 2006, avait toujours soutenu les agences de renseignement, tout en étant une démocrate très à gauche sur l'échiquier politique US. Son brutal revirement a beaucoup amusé le Daily Show de Jon Stewart.

Pourquoi Feinstein, sénatrice californienne âgée de 80 ans, a-t-elle déterré la hache de guerre contre la CIA ?

Pourquoi exige-t-elle des excuses de la CIA ? Parce qu'elle s'est sentie trahie par ceux qu'elle a toujours soutenus. Parce que qu'elle s'est sentie espionnée, surveillée, comme n'importe quel Américain de base (alors que la CIA ne peut espionner dans son propore pays). Alliée de la CIA, elle a vu l'enquête du comitié sénatorial du renseignement qu'elle préside sur les méthodes d'interrogatoire et de détention utlisées entre 2002 et 2006, sabotée : on lui a fourni une avalanche de 6,2 millions de pages en vrac. Puis elle a été espionnée par la CIA, tandis que certains de ses collaborateurs étaient menacés de poursuites parce qu'ils avaient imprimé certains documents, et que des docuements disparaissaient, souligne le San Francisco Chronicle.

Feinstein
Feinstein demande à son comité s'il a le sentiment d'être espionné alors qu'il y a un drone posé au milieu de la table

Quoi qu'il en soit, sa sortie a fait jaser aux Etats-Unis et a inspiré les humoristes. Et notamment celui du Daily Show.

Jon Stewart, commence par évoquer la torture, sur laquelle, on commence seulement à vraiment enquêter au Sénat : il montre plusieurs séquences dans lesquelles, en 2013, Feinstein a soutenu l'espionnage à grande échelle de la NSA, aux USA et dans le monde. Avant de remarquer que quand la CIA espionne Feinstein celle-ci n'apprécie pas du tout.

picto Puis se moque crument de Feinstein

D'où vient Feinsntein ? Née à San Francisco, diplomée de Stanford, elle s'est lancée dans la politique dans les années 70. Elue maire de San Francisco, elle est restée 10 ans à ce poste de 1978 à 1988. En 1992, elle a été élue sénatrice, et l'est restée jusqu'à ce jour.

Tout en étant très à gauche, Fenstein a quelquefois pris des positions contradictoires. Maire de San Francisco, en 1983 elle a refusé de défiler avec la gay pride, et s'était opposée à une loi qui était une sorte de PACS à l'américaine. Par contre, en 1984, elle s'était déclarée favorable à l'nterdiction du port d'armes dans les rues de San Francisco. En 2002, elle s'était déclarée favorable à l'invasion de l'Irak.

Fenstein

Depuis 1992, Fenstein a été réélue sénateur de Califorie sans discontinuer, y compris en 2012. En 2013, elle a déclenché la colère de la National Rifle Association (NRA) en soutenant l'interdiction de la fabrication, l'importation ou la vente des armes les plus dangereuses. Mais cette loi a finalement été rejetée par le Sénat.

Feinstein caricature

En revanche, elle s'est montrée favorable à la NSA, même quand son rôle a été dénoncé par Edward Snowden, ex-agent de la CIA, actuellement en fuite en Russie. Fenstein l'a qualifié de traitre, purement et simplement. Glenn Greewald, le journaliste brésilien qui détient les documents Snowden...

picto a retweeté hier une caricature cruelle pour la sénatrice.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.