Châtelet-Les Halles, labo de la vidéosurveillance
article

Châtelet-Les Halles, labo de la vidéosurveillance

Attentats, Covid-19...

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis 2016, la gare parisienne fait office de banc d'essai technologique. Avant la détection automatique du port du masque via des caméras de surveillance, on y testait l'analyse des émotions et du langage corporel. Sous le regard béat de la presse spécialisée.

Pour la réouverture (partielle) des transports à l'heure du déconfinement, la RATP a déroulé le tapis rouge technologique. Depuis lundi, révélait Le Monde le 7 mai dernier, six caméras de la station de métro parisienne de Châtelet-Les Halles sont équipées d'un logiciel d'analyse faciale automatisée, conçu pour détecter les voyageurs ne portant pas de masques, ceux-ci étant désormais obligatoires dans les transports en commun.

D'ici au terme du dispositif, que la RATP considère "expérimental" et qui durera trois mois, six nouvelles caméras seront installées. L'objectif : estimer en temps réel, à partir de la gare la plus emblématique du réseau parisien, la proportion de voyageurs ne respectant pas les nouvelles règles sanitaires. Toujours se...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.