Charlie Hebdo, entre deuil et combat
article

Charlie Hebdo, entre deuil et combat

Réservé à nos abonné.e.s
Pour l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015 - Charlie Hebdo, Montrouge, l'Hyper Cacher -, Charlie Hebdo a publié un numéro spécial, entre posture de combat contre ses adversaires et célébration de ceux qu'il a perdus. Nous l'avons lu.

Charlie Hebdo ne fait-il carton plein que quand il publie le prophète Mahomet à sa Une ? Le dernier numéro, tiré à 200 000 exemplaires et sorti mercredi 2 septembre, a été épuisé dès le premier jour et est en cours de réimpression. Soyons justes. Au-delà de la couverture, le journal était évidemment attendu, alors que s'ouvrait le procès des attentats de janvier 2015 - Charlie Hebdo, l'Hyper Cacher et Montrouge. Et l'hebdomadaire ne l'avait pas fait - et dans ses pages non plus - depuis le numéro des survivants du 14 janvier 2015. "On nous a souvent demandé depuis janvier 2015 de produire d'autres caricatures de Mahomet. Nous nous y sommes toujours refusés, (...) parce qu'il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui fasse sens et...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.