Chalutage profond : Casino retire les poissons
Brève

Chalutage profond : Casino retire les poissons

La pétition contre le chalutage profond, dont @si vous parlait

ici, qui a recueilli plus de 700 000 signatures a été remise le 2 décembre au cabinet de François Hollande par Claire Nouvian, fondatrice de l'association Bloom. A une semaine du vote par le parlement européen de l'interdiction du chalutage profond, l'association se félicite de la décision du groupe de distribution Casino de ne plus commercialiser, à partir de 2014, les principales espèces de poissons d'eau profonde.

 

C'est une première victoire de la BD de Pénélope Bagieu. Les anti-chalutage profond se réjouissent de la décision prise par Casino de ne plus commercialiser à partir de 2014 les principales espèces d'eau profonde- sabre noir, grenadier et brosme. Ces espèces s'ajoutent à l'empereur et à la lingue bleue retirés de la vente par l'enseigne depuis 2007. Selon Claire Nouvian, contactée par @si, cette décision est une bonne nouvelle car "on est dans un contexte où l’exécutif est particulièrement faible, électoraliste et courtermiste. La décision de Casino montre que le secteur privé ou la société civile peut être plus ambitieux que les politiques."

Bloom explique cette technique de pêche picto

La pétition, initiée par l'association Bloom, demande au gouvernement français de soutenir la proposition de la commission européenne visant à durcir la réglementation sur le chalutage profond, technique décrite "comme l'une des méthodes de pêche les plus destructrices de l'histoire" par ses détracteurs. Cette pétition a été remise le 2 décembre au président de la République, lui demandant de "faire cesser le non-sens écologique et économique de la pêche profonde au chalut qui décime une centaine d’espèces, dont des animaux menacés d’extinction". Selon l'association, cette technique n'est pas rentable, et ne vit que par des subventions publiques. La fondatrice de l'association nous confie son regret de l'absence totale de réaction de l'Elysée, "on a un Président muet comme une carpe". L'association a également lancé une autre pétition, sur la plateforme avaaz, pour demander aux parlementaires européens de toutes nationalités, de voter la proposition de la commission européenne.

Les antis et les pros - chalutage profond s'attaquent en s'accusant de désinformation. Les arguments des anti ici et ceux des pros, .

Par Justin Delépine

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.