"Censure" ? Le fondateur Greenwald quitte The Intercept
article

"Censure" ? Le fondateur Greenwald quitte The Intercept

Réservé à nos abonné.e.s
Glenn Greenwald claque la porte de The Intercept, qu'il a co-fondé. Il accuse son propre journal de censurer un article, rédigé essentiellement sous forme interrogative, critiquant Joe Biden. The Intercept dénonce une "crise de colère".

Glenn Greenwald s'en va. Le journaliste américain, co-créateur de The Intercept en 2014, quitte son propre média, accusant ses rédacteurs en chef de censure. Selon lui, sa hiérarchie a refusé de publier une enquête sur la campagne de Joe Biden, censée prouver que le candidat démocrate à la Maison Blanche est mêlé au scandale de corruption qui touche son fils Hunter. Au cœur de l'affaire, des e-mails révélés par le New York Post, tabloïd américain, et dont la publication avait provoqué une censure des réseaux sociaux Facebook et Twitter, comme le racontaitArrêt sur Images.

Dans un long article en forme de communi...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.