Catalogne : la TV publique espagnole accusée de partialité dans un rapport interne
article

Catalogne : la TV publique espagnole accusée de partialité dans un rapport interne

12 intervenants en plateau, aucun défenseur de l'indépendance

Réservé à nos abonné.e.s
En pleine crise catalane, les critiques se multiplient à l’encontre de la télévision publique espagnole accusée par ses propres journalistes de rouler pour le gouvernement central. La société des journalistes de la RTVE (l’équivalent espagnol de France Télévisions) publie le 24 octobre un rapport de 72 pages dans lequel elle égrène les cas de censures, manipulations et de manque de pluralisme de la télévision publique sur le dossier catalan.

C’est un rapport sévère pour la télévision publique espagnole. Un compte rendu qui recense par le menu les manipulations et manquements de la RTVE dans sa couverture de la crise catalane. Un rapport d’autant plus cinglant qu’il émane des rangs des propres journalistes de la télé publique nationale qui accusent leur antenne de rouler pour le gouvernement central. A l’heure où Madrid annonce la mise sous tutelle de l’audiovisuel public catalan qu’elle accuse de propagande indépendantiste, voilà plusieurs jours déjà qu’au siège de l’audiovisuel public national à Madrid, la rédaction de la RTVE dénonce un traitement biaisé de la crise catalane : couverture du référendum réduite à la portion congrue, minimisation des violences policières, invisi...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.