Capital et Attractive World : une idylle cachée sur M6
Brève Vidéo

Capital et Attractive World : une idylle cachée sur M6

"Les célibataires ont un cœur" mais aussi "un portefeuille" et M6 en sait quelque chose. Dimanche 26 août, Capital s'intéressait au "business des sites de rencontres". Parmi ces sites, Attractive World et son fondateur Ludovic Huraux que l'équipe de M6 a suivi dans ses locaux et pendant une réunion avec des publicitaires. Oui, car Attractive World mise énormément sur la pub. La preuve ? C'est l'un des sponsors de Capital mais M6 a oublié de le rappeler.



La séquence dure cinq minutes. Et si d'autres sites de rencontres sont cités dans le reportage, le fondateur d'Attractive World, Ludovic Huraux, a de quoi se réjouir : M6 a présenté en détail le travail de ce site de rencontres "qui s'est imposé sur le marché ces dernières années" après des débuts difficiles.

Huraux a une quinzaine de salariés et il "ne compte pas s'arrêter là", précise M6 qui a filmé les locaux, les salariés... et une réunion avec des publicitaires. Oui, car c'est le nerf de la guerre : Attractive World dépense près de 10 millions d'euros par an dans la pub pour générer de nouvelles inscriptions de célibataires sur le site. Et ça marche : "à chaque fois que le spot passe, on le voit sur nos écrans, on a des pics très importants du nombre d'inscrits", se réjouit Ludovic Huraux. Alors avec 5 minutes (montre en main) dans Capital...

les serveurs ont dû exploser picto

De l'aveu même de la journaliste de M6, s'adressant aux téléspectateurs au début du sujet, Huraux a créé "un site de rencontres dont le nom vous dit quelque chose".

Evidemment ! Car même les téléspectateurs en couple qui ne trompent par leur conjoint et regardent régulièrement Capital connaissent Attractive World : c'est l'un des sponsors de l'émission (ce n'est pas le seul). Exemple, le 5 août, M6 diffusait un nouveau numéro des inédits de l'été de Capital...

picto avec Attractive World


Dommage que Capital ait oublié de le rappeler dans le sujet, on aurait mieux compris le sens de ces 5 minutes de publicité gratuite. Un annonceur, ça se bichonne !

Et si vous n'avez pas regardé M6 pendant les vacances, ne manquez pas notre observatoire : "M6, reine des copiés-collés de l'été".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.