Bygmalion : France télévisions, victime et coupable à la fois ?
Brève

Bygmalion : France télévisions, victime et coupable à la fois ?

France Télévisions peut-elle être victime et coupable, dans l'affaire Bygmalion ? L’enquête menée par le juge Renaud Van Ruymbeke suite à la plainte déposée par la CGC Média suit son cours. Le PDG de France Télé, Rémy Pflimlin, est toujours témoin assisté dans cette affaire pour laquelle Patrick de Carolis a été mis en examen. Situation étrange, coomme le souligne Charlie Hebdo.

A la fois victime et coupable ? La situation à France Télévisions est cocasse. Entendu par le juge Van Ruymbeke début juillet comme témoin assisté dans l’affaire Bygmalion – France Télévisions s’est potentiellement rendue coupable de favoritisme en facturant des prestations à l’agence de communication fondée par Bastien Millot – Rémy Pflimlin, l’actuel PDG, a décidé que son groupe se porterait partie civile. Comme le raconte Charlie Hebdo dans son édition de la semaine (disponible en kiosque), Pflimlin a fait savoir au juge le 7 juillet que "si un délit de favoritisme avait été commis, la société France Télévisions en serait la victime dans la mesure où elle aurait été privée de la pleine efficacité des procédures liées à la commande publique". Si Pflimlin est toujours témoin assisté, un statut entre le témoin simple qui n’a rien fait et le mis en examen, ce statut peut évoluer du jour au lendemain sur décision du juge. Du coup, s’interroge le journaliste de Charlie Laurent Léger, si "l’enquête débouche sur un procès, il faudra que ces messieurs se dédoublent pour être à la fois assis sur le banc des prévenus et celui de la partie civile…"

Autre cocasserie soulignée cette fois-ci par Marianne hier sur son site : dans la plaquette publiée par France 3 à destination des annonceurs, la chaîne vante un documentaire qui sera diffusé lundi 22 septembre à 23h05 consacré… au juge Van Ruymbeke, "l’un des juges anti-corruption les plus écoutés en Europe, et l’un des plus respectés des barreaux. Homme simple, intègre, que le pouvoir a toujours cherché à atteindre".


France télévisions
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.