Bolloré : des journalistes interpellent le CSA
enquête

Bolloré : des journalistes interpellent le CSA

Où est passée la charte d'indépendance de Canal+ ? @si a cherché

Réservé à nos abonné.e.s
Bolloré aime couper les têtes et les programmes. Mais en a-t-il le droit ? L'indépendance de Canal+ vis-à-vis de l'actionnaire n'est-elle pas garantie dans un texte ? Il y avait bien une charte, garantissant cette indépendance éditoriale. Elle était annexée à la convention signée avec le CSA quand Vivendi a pris le contrôle de Canal en 2000. Mais en 2005, elle disparait. Un collectif de journalistes vient de demander au CSA d'exiger de Bolloré qu'il garantisse à nouveau cette indépendance éditoriale, sur le modèle de cette charte. Mais qui a décidé de sa suppression il y a dix ans ? Que contenait-elle exactement ? @si a tenté de remonter la piste de ce texte fantôme...



Un documentaire sur le Crédit mutuel censuré. Des auteurs des Guignols décapités. Un documentaire à charge contre un partenaire dans le football dézingué. Des sketchs ironisant sur Bolloré désormais interdits sur les antennes du groupe. C'est bien à bord d'un bulldozer que Vincent Bolloré, premier actionnaire de Vivendi avec 14,42% des parts, a pris le contrôle des chaînes du groupe Canal+. Ce mercredi 23 septembre, un collectif de journalistes baptisé "Informer n’est pas un délit" demande des comptes au CSA, qui doit auditionner Bolloré jeudi 24 septembre. "Face à l’ingérence de l’actionnaire dans la...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.