Bolloré coupe les recettes pub du Monde (Canard)
Brève

Bolloré coupe les recettes pub du Monde (Canard)

Une perte sèche de plusieurs millions d'euros.

Selon Le Canard enchaîné, l'agence Havas a stoppé ses pubs dans le quotidien, à la demande de son patron, Vincent Bolloré. Un manque à gagner de 3,2 millions d'euros en 2014 et de 4 millions d'euros en 2015 selon un document, présenté en Conseil d'administration du Monde en avril.

Motif de cette sanction financière ? Deux articles qui auraient déplu à Bolloré. Le premier est un portrait sans concession, parue en octobre 2013 dans M, le magazine du Monde, et sobrement intitulé "Vincent Bolloré, un prédateur si bien élevé".

"C'est à coups d'OPA agressives et d'investissements audacieux que le milliardaire breton a fait prospérer son héritage. Avec une méthode : l'absence de scrupule", annonce d'emblée le portrait qui retrace tout son parcours, de l'usine de papier à l'Autolib en passant par l'agence de publicité Havas ou des terminaux pétroliers. Bolloré est décrit, en off, comme un "homme charmant" mais "menteur pathologique", qui n'a "aucune parole". Un banquier d'affaires le présente même comme "le plus grand prédateur de la place de Paris".

L'autre article du Monde à l'origine des coupures des budgets pub est lié au comportement de Bolloré en Côte d'Ivoire. Détenteur de la concession du terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe Bolloré a décroché en 2013 la concession du deuxième terminal alors même que la création de celui-ci répondait à une logique d'ouverture à la concurrence. "Certains concurrents ne comprennent pas comment il a pu remporter un appel d'offres dont il était exclu d'office", expliquait Le Monde. Sollicitée par un concurrent, la commission de la concurrence de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a estimé, dans un rapport d'étape, que cette concentration est "assimilable à un abus de position dominante". L'enquête était en cours en septembre 2014. Le Monde n'a pas publié d'autres articles depuis.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.